Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Parentalité Positive au quotidien

Articles, idées, astuces de la pionnière de la parentalité positive en France, Catherine Dumonteil Kremer

100 % émotions !


18831467_w434_h_q80.jpg
Cela faisait bien longtemps que je ne vous avais pas parlé de cinéma... Pourtant on en a vu des films,  et des très bons en plus...  Mais, je laisse passer le temps, entre mon  travail d'écriture, mes stages,  et...  mes enfants  à la maison .  Je vous parle  "dans ma tête" de toutes ces  merveilles partagées avec mes filles, mais cela arrive rarement jusqu'à mon ordinateur .
Mais là, je ne peux pas faire l'impasse, celui là m'a poursuivi toute la nuit, j'en avais encore les larmes aux yeux ce matin... Et je crois bien que je vais y emmener mon compagnon cette semaine...
18869163.jpg
Il s'agit d"Into the wild" de Sean Penn, c'est un film extraordinaire dont je garderai longtemps l'empreinte... Un jeune garçon promis à ce que l'on pourrait appeler "un bel avenir" laisse tout derrière lui pour prendre la route. Son rêve : découvrir l'alaska, à la façon d'un aventurier d'un autre âge.
Au fil du temps, on le découvre lui et son histoire, son périple sera sans fin, et  je serai restée dans la salle de cinéma encore des heures...
itw_wallpaper_02_800x600.jpg

Allez-y et racontez-moi !

Catherine Dumonteil Kremer
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Commenter cet article

violaine 29/03/2008 16:50

Je suis allée voir le film, il y a 3 semaines au moins et je rejoints l'avis d'Anne ÂME SENSIBLE s'abstenir ou plutot si sa psyché est tres sensible...j'ai été tres tres marqué par les dernieres minutes du film.J'ai meme zapé certain passage du film....mais c'est un tres bon film...

gaelle 28/03/2008 09:52

j'ai été très touchée par ce film, qui me hante encore maintenant, par bribes. ce qui m'a le plus émue, c'est ce que ce garçon donne de lui-même dans chaque rencontre, sans retenue, alors qu'il sait au fond de lui vers quoi il va. j'ai été très émue quand la femme du couple de hippies qu'il rencontre et qui lui raconte sa propre histoire et lui demande si ses parents savent où il est, comme si malgré tout, ce lien avec ses parents était le plus fort, même si on ne "s'entend" pas. ce film m'a fait penser à "une histoire vraie" de David Lynch, l'histoire d'un vieux monsieur qui traverse le pays sur une tondeuse à gazon pour voir son frère qu'il n'a pas vu depuis 10 ans et avec lequel il était fâché. il fait naître de très belles choses sur son passage, aussi, notamment auprès d'une jeune fille à laquelle il délivre un beau message: la famille, c'est comme un fagot. si les branches sont isolées, on peut les casser sans problème, par contre, si elles sont reliées, on ne paut pas casser le fagot entier. belle image, non?

Anne-Marie 20/03/2008 17:49

Pffffffffffffff, je suis bouleversée....

sophie 19/03/2008 14:23

je n'ai pas vu le film mais j'ai lu le livre et c'est pour moi un point d'interrogation sur une telle quête et un tel courageje crois que je préfère me passer des images choc du film même si je pense que les paysages doivent être magnifiquesje pense bcp à sa mère

Laurence* 03/03/2008 14:29

Anne, je n'ai pas été jusqu'à ne pas dormir, mais je comprends ce que tu dis. La descente en canoë dans le Colorado est...... démente ! Ni plus ni moins... Et son facies pendant le dernier quart d'heure est... déprimant.

anne 27/02/2008 19:30

J'ai vu le film hier soir et pour moi, c'est très dur à avaler. Je croyais voir un truc magnifique, où j'allais me régaler, alors que j'ai flippé pendant toute la séance, comme si, comme la mère du jeune garçon, je pressentais quelque chose d'inexorable et de terrifiant. Les paysages sont beaux mais pour moi ils étaient terrifiants. Tout ce qu'il faisait me saisissait d'angoisse. Ce garçon courrait à sa perte avec toute la vigueur de sa jeunesse, ça se sentait. Vu ma constitution psychologique je n'ai guère retenu que le côté morbide de son aventure. Ça peut paraitre fou, mais moi j'ai pas dormi de la nuit suite aux images de la fin; du dernier quart d'heure. Horrible ! Et pourtant, oui, le message est fort. Je pense que c'est un bon film mais moi il me fait un effet dévastateur.
Ames sensibles, s'abstenir, peut-être...
Anne

Gayanée 27/02/2008 15:26

Mon compagnon m'a emmenée le voir, sans me dire ce qu'on allait voir et j'ai donc été totalement surprise, par l'histoire, les musiques, les paysages, les sentiments qui m'ont submergés... WAOUW!Des larmes, des émotions, un bient-être et des questionnements... On serait bien restés dans la salle, à la fin du film, pour accuser le coup de l'émotion...Franchement, si vous n'avez rien lu de ce film, n'hésitez pas à y aller sans rien en lire d'autre car cela en vaut franchement la démarche!

Laurence* 25/02/2008 12:31

Je ne dirais pas que le périple est sans fin...... malheureusement :-(...... Mais, oui, c'est un film qui reste incrusté dans l'esprit pendant un bon moment après la fin......

Jimk 20/02/2008 14:14

Je suis allée le voir hier soir...C'était déjà prévu mais quand j'ai vu que tu avais consacré une note à ce film, j'ai préféré ne la lire qu'aujourd'hui...Et oui, j'ai été subjuguée...Mon compagnon a trouvé la fin surprenante alors que je l'attendais depuis la première scène du film... je n'ai pas su expliquer pourquoi.En sortant, je ne sais pas pourquoi, me trottait dans la tête le texte de Khalil Gibran: "Vos enfants ne sont pas vos enfants..."

anne 19/02/2008 15:25

Catherine,J'ai vu ce film il y a un mois, et il m'habite encore et encore. Je pense que c'est le film qui m'a le plus personnellement, et fortement touchée, depuis des années. L'histoire est fascinante, ce jeune homme, son choix de vie et son parcours sont très attachants et m'ont beaucoup bousculée. Certains moments du films sont bouleversants : l'empreinte qu'il laisse auprès des personnes qu'il croise, l'émotion qui le transporte quand il est au coeur de la nature, sa volonté, les larmes du vieil homme. Un grand, beau moment !