Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Élever son enfant autrement


L'INA fait resurgir l'émotion !

Publié par Catherine Dumonteil Kremer sur 8 Mai 2006, 03:52am

Catégories : #Elever son enfant autrement




ça aurait presque pu s'appeler : travailler sur vous avec l'INA.
Je suppose que vous êtes tous au courant, l'INA a mis en ligne 100 000 documents, 50 ans d'audio visuel. J'ai appris ça en écoutant "le téléphone sonne" dans ma voiture en vacances et j'en bavais d'envie. Mais n'ayant pas d'ADSL sur place impossible d'aller voir.
Si vous êtes fascinés par le passé et les images, par notre histoire, si vous avez envie de voir Claude Nougaro avec sa fille, les shadocks pomper, Catherine Deneuve parler de la sorti des demoiselles de Rochefort, si vous avez envie d'écouter "le tribunal des flagrants délires", "l'oreille en coin", (il y en a peut-être qui se demandent de quoi je parle, ces émissions ne datent pas d'hier !)

Précipitez-vous là, sur le site de l'INA.

 

Quel boulot !!! Chaque extrait de docu est accompagné d’une fiche descriptive et de liens avec d’autres extraits. Il y a plusieurs possibilité pour les recherches, les thèmes, les personnalités, les émissions, c’est tout bonnement géant !

 
Je me suis rendue compte assez vite que le fait d’entendre simplement le générique du journal télévisé de mon époque faisait resurgir des émotions, des images. Tous les journaux télévisés sont visibles depuis 1964. Dommage pour le journal de ma naissance, mais il y a quand même pas mal de documents plus anciens, qui datent de l’époque où on voyait les infos au cinéma. Les schadoks qui ont été créé dans les années soixante sont aussi pour moi une sacrée madeleine ! Et que dire de « pimprenelle et Nicolas », ou « le marchand de sable » j’ai regardé ça étant enfant pendant si longtemps, qu’à l’écoute du générique j’avais presque les larmes aux yeux. C’est un signe pour moi de l’émergence de souvenirs, et il y a sûrement un travail thérapeutique à faire avec tout ça.



 

Je vais avoir l’occasion de regarder de plus près quels évènements ont bercé mon enfance, par quelles images mes parents ont pu être bouleversés, se sont interrogés, ont été influencé !

Pour moi il s’agit d’une mine de « madeleines » et j’espère que vous en profiterez.

Et en plus, pour les enfants scolarisés ou pas, c'est très chouette de pouvoir immédiatement voir comment les voitures étaient du temps de papi et mamie, comment c'était la France en guerre, quels acteurs on a aimé étant plus jeunes, il y a de forts moments d'histoire et les enfants sont avides de connaitre notre passé. Ils pourront observer en live, les changements, les incohérence (des hommes politiques par exemple) les modes, c'est amusant et édifiant.

Racontez-moi vos expériences de recherche de souvenirs avec l'INA, ça m'intéresse beaucoup.

Bonne recherche !

Catherine Dumonteil Kremer





Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents