Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Élever son enfant autrement


Alerte rouge

Publié par Catherine Dumonteil Kremer sur 13 Mars 2009, 09:27am

Je vous fais passer ce mail que je viens de recevoir de mon amie Agnès Ohlenbush. 
Je ne saurais dire à quel point je suis révoltée par tous ces points de détails qui ont des conséquences énormes et qui ne cessent de réduire nos libertés, congé parental, OGM, fichiers et croisement de fichiers informatique, non scolarisation à présent.
J'appellerai bien tous ceux qui peuvent déscolariser à le faire, je suis furieuse et triste, mes enfants ont presque atteint l'âge de la scolarité obligatoire mais j'aurais des petits enfants, et j'espère que l'école ne leur volera pas leur enfance.

Bonsoir à tous,

*** Voici une fort mauvaise nouvelle que nous avons apprise le week-end dernier grace à certains membres de Led'a (Les Enfants d'Abord) qui surveillent les
modifications de la loi. En deux mots : le décret des connaissances que nos enfants devaient atteindre à 16 ans a été remplacé par le socle commun des
connaissances de l'EN.
Voici plus de détails ci-dessous.
A ++
Agnès O.
******************************

*********************************************************
Modification réglementaire du contenu des connaissances requises pour les
enfants instruits dans leur famille

Un décret du 5 mars 2009 vient de modifier les connaissances requises des
enfants instruits dans leur famille et des élèves des écoles hors contrat.  Les
articles D131-111 à 131-16  du code de l’éducation sont abrogées à partir de la
rentrée 2009.  Ne subsistent que deux nouveaux articles D 131-11 et D131-12
imposant la maîtrise du socle commun de connaissances : (modifications
soulignées) :

Art. D. 131-11. - Le contenu des connaissances requis des enfants relevant de
l'obligation scolaire qui reçoivent une instruction dans leur famille ou dans les
classes des établissements d'enseignement privés hors contrat est défini par
l'annexe mentionnée à l'article D. 122-1. »

« Art. D. 131-12. - La progression retenue pour l'acquisition de ces connaissances
et compétences doit être compatible avec l'âge de l'enfant et son état de santé, tout
en tenant compte des aménagements justifiés par les choix éducatifs effectués. Elle
doit avoir pour objet d'amener l'enfant, à l'issue de la période de l'instruction
obligatoire, à la maîtrise de l'ensemble des exigences du socle commun. »

Ce socle commun se trouve en annexe à l’article D122-1  du code de l’éducation. Le
texte intégral détaillant le socle est trop long à publier ici mais peut être trouvé sur
legifrance.gouv.fr :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000818367&fastPos=5&fastReqId=1465058641
&categorieLien=id&oldAction=
rechTexte

N.B. Ces modifications entrent en vigueur pour la rentrée 2009-2010.  Pour l’année
scolaire en cours, il n’y a pas de changement.

Quelles sont les conséquences ?

-    Malgré la modification, l’article D131-12 nouveau indique que nous
gardons notre liberté de progression.
-    Le socle commun est beaucoup plus précis que le contenu des
connaissances précédent.  Le texte dit que c’est un niveau à atteindre à la fin de
l’instruction obligatoire  mais on peut craindre que les inspecteurs soient tentés
d’imposer aux familles des évaluations annuelles basées sur le socle commun de
connaissances.
-    Ce socle deviendrait applicable à tous les enfants en France, quelque soit
le choix d’instruction fait par la famille : école publique, école privée sous contrat,
école hors contrat, instruction dans la famille.  Il constitue donc une étape finale
dans l’uniformisation des objectifs étatiques en matière d’instruction et risque de
laisser peu de place à des choix alternatifs.

Les pistes pour réagir

Différentes actions sont en cours ou en discussion au sein de l'association Les
Enfants d'Abord www.lesenfantsdabord.org :

-    solliciter du Ministre de l’éducation des assurances que nous garderons
notre liberté de progression et que le socle ne nous sera pas appliqué année par
année
-    prévenir les autres associations IEF et voir si un communiqué commun est
possible
-    se rapprocher des écoles hors contrat pour avoir leur réaction, puisqu’elles
sont concernées aussi par cette modification
-    contacter nos députés pour qu’ils posent une question écrite au
gouvernement sur les garanties pour la liberté de progression, partie intégrante et
fondamentale de la liberté d’enseignement
-    se renseigner auprès d’un avocat spécialisé sur les chances d’attaquer
avec succès le décret au Conseil d’Etat : Le recours pour excès de pouvoir à
l’encontre d’un décret est possible au Conseil d’Etat qui juge en premier et dernier
ressort.  Le délai est de 2 mois à compter de la publication
-    grève de la déclaration à la rentrée 2009 tant que nous n’obtenons pas des
garanties sur notre liberté de progression

Pour les membres de Led'a :
Pour réagir, consulter ou participer au travail en progression, inscrivez-vous à la
ledaliste et/ou consulter l’article évolutif sur le wikileda à l’adresse suivante :
http://asso.lesenfantsdabord.org/wiki/index.php5?
title=Modification_du_contenu_
des_connaissances_requises_pour_les_enfants_non_sco_mars_2009



Réagissez !


Commenter cet article

DUGANS Sylvaine 08/04/2009 18:38

Bonjour,Je suis tout simplement en colère !!!J'ai un enfant qui est aujourd'hui en 6 ème et qui a mal au ventre à chaque fois qu'il va en cours de français car la prof hurle sans arrêt !! Comme faire ? J'ai envie de dire des choses qui risue de ne pas faire plaisir, en plus ils sont susceptibles, mais les efforts sont toujours demandés aux élèves et jamais aux enseignants. Je suis déléguée des parents d'élèves et cette fois, car j'ai deux ainés, je suis déterminée à passer à une autre action ! Alors je lance un appel pour partager vos expériences avec les miennes.Merci et à bientôtSylvaine DUGAND ( Vaucluse)

claire 16/03/2009 09:22

étrange affaire ou intuition maternelle : il y a peu "j'évaluais" l'état d'ouverture d'esprit d'une maîtresse de maternelle en ce qui concernait le choix de la méthode d'instruction , notamment l'instruction faite à la maison et non à l'école : elle défendait uniquement son beefsteak et non celui des enfants : où va t-on ? cela explique certainement la montée de la déscolaristion en france et la recherche de méthode alternative par les parents. l'EN prend des risques qu'elle devra assumer. En tant que parente scolarisante (rêvant de désco) je pose le cadres des réalités que j'estime vrai à mes enfants : l'école est une façon d'étudier , on en prend et on en laisse , seul leur ressenti est important  pour moi et j'essai de les accompagner dans un esprit d'ouverture en relativisant les propos négatifs et en condamnant tout propos non respectueux de l'enfance ou de l'être.

dh32 13/03/2009 13:50

Catherine, je ne suis pas étonnée outre mesure des nouvelles lois se mettant en place ! La peur justifie les moyens et malheureusement ceux qui nous gouvernent sont dans cet état, de plus ils nous privent de la LIBERTE d'agir comme nous le désirons avec nos enfants et selon les aspirations de ceux-ci. Ils veulent tout simplement nous faire rentrer dans un moule : le leur !! Oui, il faut que les parents (au moins ceux qui sont concernés !) réagissent, car s'ils ne le font pas, personne ne le fera à leur place...Ma fille a rencontré ce problème lorsqu'elle a déscolarisé son fils -qui était en maternelle !!!- et ça a remué beaucoup de vagues entre l'inspecteur d'académie qui s'est déplacé, la directrice de son école, l'institutrice...et je passe tous les désagréments que cela a causé à ma fille, et sa famille ! Or, maintenant il a réintégré le système dit "traditionnel" et il est le premier de la classe...et ma fille me disait encore hier soir..."ses devoirs...on y passe même pas 5' !!" montrant par là que ce qu'il avait appris pendant sa déscolarisation lui avait permis d'acquérir bien plus que son année soit-disant obligatoire  ! Nous ne sommes des moutons, réclamons le droit à la différence...je ne suis pas directement concernée, mais ai soutenu ma fille dans ce domaine. Nous pouvons agir de multiples façons ! Merci de l'info que je lui communiquerai. Bonne journée.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents