Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Élever son enfant autrement


L'écriture comment ça marche ?

Publié le 5 Juillet 2009, 05:50am

Catégories : #Au fil des jours

Vous savez ça vous ? Suite à un post sur face book j'ai eu un certain nombre de commentaires et du coup j'ai envie de vous demander : comment faites-vous pour écrire régulièrement ?
Certains d'entre vous m'ont écrit : laisse décanter, l'écriture ça vient du coeur, oui certainement, mais ça vient aussi de l'action d'écrire.
En ce qui me concerne c'est un mélange de plusieurs ingrédients : je me nourris de mon thème, c'est la partie la plus simple pour moi. je lis des tas de livres, d'articles, et les idées surgissent souvent lorsque je suis en voiture, sous ma douche, ou en pleine nuit... Je me nourris en observant beaucoup, en devenant plus attentive aux détails, en parlant aussi.
Et puis, à un moment donné, il "faut" s'y mettre. Il y a des délais à respecter, et tant mieux ! C'est la partie la plus complexe, simplement le fait d'ouvrir mon fichier et de commencer, ou de poursuivre mon travail, commencer à écrire quoique ce soit et laisser remonter ce qui est déjà là.
Mon travail se fait aussi en écrivant, j'ai tellement d'idées qui viennent en écrivant ! C'est vraiment dommage cette résistance qui se met en place, j'essaie de la piéger d'une manière ou d'une autre puisque je finis par y arriver quand même !
Et vous alors ? Vous pourriez tous écrire des livres, vous en écrivez déjà, vous êtes chroniqueur, journaliste, vous écrivez un blog, comment faites-vous quand il y a contrainte ?
J'attends avec impatience vos réponses !
Catherine Dumonteil Kremer

Commenter cet article

Delphine 10/10/2009 09:57


Bonjour Catherine,
D'abord merci pour ce bijou qu'est jouons ensemble autrement. Ma fille a commencé à le lire ce matin et a déjà choisi deux jeux qu'elle a envie de faire...
Concernant l'écriture, personnellement je mêle plein de choses. J'ai un grand complexe quand à mon style... inexistant. Un peu comme quand je chante. Juste, claire, mais sans rien qui fait qu'on
s'en souviens. Alors j'ai fait des ateliers d'écriture émotionnelle, une sorte de correspondance par mail avec des jeux d'écriture qui touchent à l'émotion. CA m'a fait beaucoup de bien, à la fois
pour exprimer, et aussi pour me rendre compte que lorsqu'on me donne une consigne/contrainte, cela peut donner un joli résultat. J'ai donc gardé ça en tête. Et joue avec ces contraintes. Sur mon
site par exemple, j'ai fait une bio classique, puis une version Haïku, sous forme de recette de cuisine, et je compte allonger la liste au fil du temps... J'envoie des haïku-sms à mon homme. Et je
joue à faire des phrases amusantes sur le frigo avec les filles. Tout cela "m'entraîne", me délie, m'apprend le plaisir et la liberté dans l'écriture (la contrainte qui me fait trouve la liberté
!!!).
Et bientôt, d'ici une semaine, mon blog sortira. Là, je crois qu'il en faut un peu plus : avoir un sujet sur lequel on pense avoir régulièrement matière à écrire, et un sujet pour lequel on pense
avoir des lecteurs/lectrices. Personnellement, j'ai choisit de faire un blog pour me pousser à avancer sur une recherche personnelle, à agir, et donc à rendre compte. D'où le besoin de
lectorat...
Voilà, en quelques mots, l'écriture, et moi. :)


Lyjazz 06/10/2009 13:48


Souvent l'écriture pour moi nait d'une émotion.
Elle peut aussi naitre d'une contrainte.
J'ai longtemps écrit. Puis j'ai été bloqué par une très mauvaise image de moi : je ne me donnais pas le droit de le faire. Dans ces moments ce sont des émotions très fortes qui, seules, ont fait
que je pouvais de nouveau écrire.
Mais j'ai toujours écrit de manière épistolaire : le fait d'avoir un interlocuteur, de savoir à qui je parlais par écrit me donnait une énergie folle.
Maintenant, après un an de blog, et quelques jeux littéraires avec contraintes, je me donne de nouveau le droit d'écrire, et j'ai envie d'écrire tout le temps.
Comme Ingrid je pense en filigrane à écrire dans tout ce que je fais. Au début du blog c'était un peu comme on pense à un devoir à rendre : "ah oui, il faut que j'écrive quelque chose cette
semaine.... à quel sujet ?" Maintenant je vie, et mes émotions, les événements de ma vie, peuvent tous faire sens avec des réflexions, des articles, des discussions réelles ou virtuelles. je suis
un tout et je n'ai qu'à ordonner ensuite, organiser en un ou  plusieurs articles. Le tout est parfois indissociable de photos que j'ai prises. Je me sers aussi de mon appareil photo comme d'un
bloc note : toujours un compact dans le sac, et le réflex pour des occasions plus particulières.
J'ai de plus en plus envie d'avoir un projet d'écriture à plus long terme....


Charline 14/07/2009 13:30

c'est merveilleux! Excellent travail et de livre bien écrit!

Marianne Scourzic 05/07/2009 16:29

J'écrivais beaucoup autrefois. On me disait que j'écrivais bien. Mais j'avais comme un pressentiment que c'était la tristesse et la solitude qui étaient mon moteur. Le jour où j'ai connu l'amitié, l'amour, la maternité... L'inspiration s'est enfuie définitivement!Alors l'écriture me manque, beaucoup. Mais il faudra que je trouve un autre moteur :)

Sandrine Sananès 05/07/2009 16:25

J'aime écrire librement sur mon blog; ma newsletter me mettait une pression folle. Je l'ai supprimée. Merci Facebook qui permet de dire ce que l'on veut sans façon. Pour mes articles, j'attends que ça vienne. Quand je force, le propos ne passe pas. Question organisation, je définis à qui je parle et de quoi je parle. Mes grands textes sont parfois remaniés par une rédactrice qui comprend le sens de mon travail. A chacune son métier. Je ne suis pas écrivain, je colporte des idées, je passe des messages. Avant tout, je fais peindre et modeler les enfants. Je salue votre travail d'auteur. 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents