Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Élever son enfant autrement


Diaphragmes, et autres parapluies féminins

Publié par Catherine Dumonteil Kremer sur 16 Novembre 2006, 04:22am

Catégories : #Au fil des jours

 

Quand j'étais étudiante une de mes amies utilisait un diaphragme comme moyen de contraception, la pilule était en pleine expansion à cette époque-là, mais on trouvait encore des praticiens qui savaient mesurer le col de l'utérus en vue de poser cette capsule de latex ou de silicone. Tout ceci est devenu complètement désuet face au règne des hormones, que ce soit sous forme de patch, ou de pilules. Qui s'est intéressé au diaphragme ces dernières années ?

Il m'aurait pourtant été bien utile entre deux grossesses, mais impossible de trouver un praticien formé, les diaphragmes avaient complètement disparu du marché français, je souhaitais en parler dans "Elever son enfant ...autrement" mais il fallait contacter une association en angleterre, la démarche pouvait paraître un peu complexe, un vrai parcours du combattant.

Fort heureusement, depuis mai 2005, on trouve à nouveau des diaphragmes et des capes cervicales en France, ainsi que des praticiens formés. Et ce en grande partie grâce à une sage femme, Farida Hammani, qui a mis en place une formation pour les sages femmes intéressées par ce moyen de contraception qui préserve la santé. Une liste de praticiens est constamment remise à jour, il y a donc de fortes chances que vous puissiez si vous le souhaitez vous faire prescrire un diaphragme ou une cape cervicale.

Le parcours du combattant s'est considérablement simplifié.

La première chose à faire c'est de trouver un praticien formé ; pour cela vous pouvez contacter Bivea, vendeur de diaphragmes ou l'association Femmes sages femmes d'Aquitaine.

Votre praticien vous aidera à choisir la bonne taille, vous aurez la possibilité de sentir avec quelle forme de protection vous vous sentez à l'aise : cape cervicale ou diaphragme. Il vous montrera comment les poser et les enlever, vous donnera les conditions pour un résultat optimal, enfin il établira pour vous une prescription.

Là il vous faudra aller en pharmacie et si la pharmacie n'a pas en magasin l'objet de votre convoitise, vous prendrez votre courage à deux mains, et lui signalerez l'existence de Bivea où ils pourront commander votre protection.

Je vous encourage à faire savoir à vos sages-femmes que des formations existent, qu'elles sont concernées, c'est une partie de leur domaine de travail.

Pour ma part je vais prendre rendez-vous avec une sage-femme à Marseille, suite au prochain épisode...

Bonne journée.

Catherine Dumonteil Kremer

 

Commenter cet article

Dali 25/11/2006 17:51

pour que cela soit d'une efficacité similaire à celle de la pilule, les spermicides sont indispensables
sinon ça ne sert à rien le diaphragme d'après ma gynéco; c'est plutôt un support pour spermicide qu'autre chose
je me suis renseigné aussi sur le mode d'action du spermicide et sur la molécule en présence: c'est lechlorure de benzalkonium
d'après ma gynéco, spermicide est un mot inexact car le mode d'action est mécanique et non chimique; le gel bloque les spermatozoides physiquement et ne les détruit pas chimiquement
moi perso le spermicide m'a un peu refroidie; je suis plutôt pour la méthode billings plus diaphragme seulement au moment de l'ovulation
 

PaulaP 20/11/2006 09:30

Le but est d'être tranquille... alors le spermicide est à mettre dans la coupelle avant installation au fond du vagin.J'utilisais un diaphragme avant d'avoir des enfants, une gynéco me l'avait proposé, j'avais trouvé ça vraiment trsè facile d'utilisation. Ensuite j'ai eu des enfants, pris la pilule, utilisé un  stérilet...les années ont passé. Puis là, raz le bol et une idée lumineuse il y a 15 jours : le diphragme... Mais voilà, ni médecin généraliste, ni la gynéco habituelle ( lol ! ) ne veulent me suivre...Et alors, j'ai pensé à une amie sage-femme...Ce fut la bonne adresse. Alors depuis qq jours maintenant j'utilise à nouveau un diaphragme et franchement c'est super... Pas d'hormones, pas de frottements, pas de corps étranger dans le corps... juste une coupelle en silicone pour faire barrière avec un peu de gel spermicide à l'intérieur au cas où. mais il ne peut pas y avoir "d'au cas où" puisque le diapragme fait vantouse autour du col. Comme la mooncup, en fait. Même système.BisesFrançoise de Nantes

Alice 19/11/2006 09:18

Ma sage-femme m'avait proposé d'en commander un (une) mais d'autres m'ont  dit depuis qu'il fallait utiliser des spermicides en complément... Vrai ou faux ? Si faux... alors je rappelle ma sage-femme tout de suite !

Sophie 16/11/2006 11:16

Coucou Catherine,
Super cet article, c'est bien d'en parler car c'est vrai que c'est le parcours du combattant pour en avoir (j'ai fait 800 km pour avoir le mien ;-))
Juste une petite remarque, sur l'illustration, c'est une cape cervicale et non un diaphragme :-)
Sophie

Dali 16/11/2006 09:24

coucou Catherine
je ne sais pas si c'est Farida Hammani qui a permis au diaphragme de revenir en France, en tout cas, ma gynéco à moi (qui soit disant en passant est miraculeuse!) sait mesurer un col, déterminer la taille de diaphragme adapté et où se les procurer
l'avant-dernière fois que je l'ai vue, elle parlait même d'en avoir un lot disponible dans son cabinet
cette femme est une merveille de compréhension et d'écoute, qui a un discours très réaliste et pragmatique sur les hormones et leurs effets sur l'organisme féminin
elle est à Paris
avant de la connaitre, je ne pensais pas que ce genre de gynéco pouvait exister ;-))
Dali
 

Catherine Dumonteil Kremer 16/11/2006 10:02

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents