Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Élever son enfant autrement


Sexualité des femmes

Publié par Catherine Dumonteil Kremer sur 30 Novembre 2006, 10:35am

Catégories : #Au fil des jours

ça fait longtemps que je suis fascinée par les femmes qui en ont aidé d'autres à découvrir leur sexe, ça a l'air tout simple mais ça ne l'est pas tant que ça.

J'ai commencé par lire "Le rapport Hite" sur les femmes, si vous ne l'avez pas lu, et que vous avez l'occasion de le faire, ne vous en privez pas, les témoignages des femmes parlant de leur plaisir intense sont savoureux et instructifs ! Je crois qu'il est en poche ce bouquin maintenant, aux éditions j'ai lu bien être, publié sous le tire "Le nouveau rapport Hite".

 

Grâce à Christian, un ami, j'ai pu lire un vieux bouquin intitulé "L'orgasme au féminin" publié sous la direction de Christine L'heureux, vraiment très chouette aussi avec pas mal de témoignages de femmes, de magnifiques dessins représentant des sexes féminins...etc... Ce livre retrace des expériences de vieilles routières des années soixante- dix, époque où certains groupes de femmes étaient organisés autour de l'orgasme, et où on se masturbait en coeur ! La découverte de l'orgasme clitoridien était pour certaine un choc, tant elles vivaient dans la croyance qu'une simple pénétration les conduirait au septième ciel, tant elles s'étaient résignées à ne quasiment rien ressentir, tant aussi elles vivaient cela comme normal, banal. Il y en a qui en ont fait des chansons d'ailleurs :"Quatre vingt quinze fois sur cent la femme s'emmerde en baisant...". Ces pionnières ont diffusé un autre type de message : oui les femmes peuvent jouir aussi facilement et intensément que les hommes, si elles n'ont pas d'orgasme, c'est que leur partenaire est mal informé, ou bien qu'elles n'osent pas prendre la situation en main.

Troisième bouquin sur ma route, il est plus récent celui-là : "Les monologues du vagin" de Eve Ensler, j'y ai retrouvé la même authenticité dans les témoignages féminins à propos du vagin, si mystérieux quelquefois, bafoué, incompris, jugé, et pourtant source de plaisirs et de vie.

Dans ce livre j'ai trouvé une référence à Betty Dodson, une américaine , qui a permis à des centaines de femmes de mieux connaitre leur sexe. Et vous savez quoi ? Il y a quelques jours ARTE a diffusé un théma "vieillir et jouir sans rougir", encore une émission pleine d'humanité !

Ce que j'ai adoré dans le deuxième reportage, c'est voir Betty Dodson que j'ai reconnue, et j'en suis sûre quelques autres membres de sa bande de femmes qui ne s'en laissent pas raconter sur la sexualité. Leur propos est encore bien plus intrigant quand on connait leur âge : je crois que Betty a 76 ans, j'ai entendu parler des femmes de 85 ans, toutes avaient je pense plus de 65 ans et un sexe en état de marche, une libido encore, et une grande envie de vivre des relations sexuelles.

A un âge où la solitude les frappe bien plus, beaucoup étaient veuves, d'autres venaient de rencontrer l'amour tardivement, d'autres vivaient des relations étonnantes (Betty et son jeune amant vivent une expérience très particulière qui demande à chacun tolérance et respect, ils n'ont que quarante ans d'écart...) à un âge où on ne les voit plus, combien d'entre elles décrivent cette non existence de la personne âgée, la terrible indifférence du monde à leur égard, elles luttent ces femmes, afin que leur génération existe dans toutes ses dimensions. C'est  sûrement grâce à elles que ma vieillesse sera  plus excitante, et la vôtre aussi je pense.

Un  des commentaires dans l'émission disait ceci en substance : lorsque la génération du baby boom aura atteint 65 ans, il y aura énormément de femmes âgées, il y a des chances pour que ces femmes assument leurs besoins de sexe, pour qu'elles soient plus ouvertes aux relations sexuelles avec d'autres femmes, ou qu'elles trouvent des partenaires plus jeunes, qu'elles devront peut-être partager !

Comme le disait Pierrot :"Etonnant NON ?"

Bonne journée

Catherine Dumonteil Kremer

Commenter cet article

avanaé 22/01/2007 23:35

Je vais lire ce "rapport Hite" ...Ma fille a 7 ans , et c'est déjà important pour elle , la sexualité, à sa dimension, son niveau.Je veux dire que son corps existe et ses sensations aussi! Pourquoi le nier ?J'aime cette idée qu'un passage se fasse avec une transmission pour apprendre respectueusement son corps et ses possibilités .Ce que c'est devenu Tabou !C'est fou ...On a regressé un peu , non ?Merci pour ces références ! :-)

zoe 14/12/2006 10:06

Bon c'st un sujet ( un de plsu) qui m'interesse beaucoup
MAis je suis loin d'avoir trouvé vraiemnt ce que j'en pense en fait. Dejà ce que moi j'en pense pour moi  n'est pas  encore clair , alors pour les femmes...  Et comme j'ai plein de temps devant  moi c'est parfait, sauf que mes filles grandissent entr temps.
masi  de ma propre expérience, il  n'y pas forcement de lien entre cette pudeur immense  et un esexualité sans tabou?. enfin en tou cas pas dans le cas de am grand mere, qui a refusé pendant des années certaines consultations chez des medecins, parce ce que se deshabiller et laisser pratiquer un examen uro/vaginal ou d'oncologie, elle ne pouvait pas. par contre, elle m'a toujours parlé tres librement de sa sexualité,  j'ai toujours su qu'on pouvait etre grands parents ( et meme maintenant ariere et avoir plus de 80 ans)  et amants (alors que mes parents  pour moi n'avaient pas de sexualité, du coup ct un peu une activité de vieux qui  a du temps l'apres midi, dans mon imagimaire en fait :D)))))  Et en tout cas tous ceux qui ont travaillé  dans des maisons de retraite savent que les disputes amoureuses sont la premiere source des conflits entre pensionnaires ;)

Virginie /tremabulle 06/12/2006 22:44

Je l'ai acheté le "rapport hite". C'est génial. Merci Catherine.

Anne-Marie 01/12/2006 10:02

http://fr.movies.yahoo.com/s/shortbus/fiche-du-film-1516664.html
As tu lu? L'avis du réalisateur m'a fait rire en tout cas....

tremabulle/virginie 30/11/2006 20:01

Je suis allée voir mardi le film " shortbus" qui montre la sexualité d'une manière totalement novatrice, sans voyeurisme ( je trouve), même si c'est très très ...heu...cru... L'auteur a exploré à sa façon l'orgasme féminin, et vraiment j'ai trouvé que c'était très beau.  Bon, ça fait un peu promotion de film ce que je dis...heu...Je suis passée du rire aux larmes, et depuis que je l'ai vu, je me sens à fleur de peau, beaucoup d'émotions surgissent. Merci pour ces conseils de lecture Catherine !!!!! Je me dis que j'ai encore plein de temps devant moi !!!!

Catherine Dumonteil Kremer 01/12/2006 06:38

Mais oui on a plein de temps, c'est très encourageant , mais je crois que c'est important sur un autre plan de rester "visible" en tant qu'être, de continuer à participer à la vie !
Qu'est-ce que c'est que ce film shortbus ? Ai-je une chance de le voir passer à Gap ?
Bises à toi

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents