Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Élever son enfant autrement


7ème journée de la Non Violence éducative

Publié par Catherine Dumonteil Kremer sur 30 Avril 2010, 07:53am

Catégories : #Au fil des jours

journeesansfessee600px

Bonjour à vous tous,
c'est aujourd'hui la septième journée de la non violence éducative... Peut-être allez-vous participer à une manifestation organisée dans votre région, peut-être faites-vous partie des nombreux organisateurs qui se mobilisent autour de cet évènement... Et j'espère dans ce cas que vous avez pensé à signaler ce que vous faites à Yannig Raffenel qui se charge cette année de mettre en ligne toutes vos initiatives (yannig@raffenel.com).
Pour ma part j'ai eu envie de saisir quelques mots dans une conversation que j'ai vécue hier soir... Les circonstances sont banales, mon compagnon avait invité quelques amis alpinistes, nous ne nous connaissions pas... L'un d'entre eux est enseignant en collège, je lui pose quelques questions sur son métier... C'est difficile, il en a parfois assez et puis "Je ne souhaite pas à mon pire ennemi de telles conditions de vie" dit-il, il parle de ce qui est imposé aux jeunes, du collège comme d'un lieu où s'exprime une grande violence...
Sur le moment, je le rejoins, je sais que le collège est un lieu très pénible à vivre, et puis au matin, ça me travaille encore "Je ne souhaite pas à mon pire ennemi de telles conditions de vie"... Comment cela est-il possible ? Pourquoi cet accord tacite, cet aveuglement ?  Pourquoi leur imposer ce que nous serions bien incapables de subir maintenant que  nous avons le choix ?
Alors pour cette septième journée de la non violence éducative, j'ai eu envie de mettre l'accent sur les conditions de vie de nos enfants, peut-être pourrions-nous penser à leur faire une "bonne" vie à chaque instant ! Lorsque l'on évoque la violence éducative ordinaire, les punitions, les fessées, on pense beaucoup aux répercussions qui se font sur la vie de l'adulte que notre enfant va devenir, mais une des premières conséquences de la violence c'est de rendre leur quotidien triste, sans espoir...
Mon objectif pour cette journée, va être de répertorier tout ce qui rend la vie de mes enfants joyeuse et stimulante, il y a fort à parier que ni fessées,  ni punitions, ne feront partie du lot, je vous propose de m'envoyer un petit mail avec une liste de ce qui rend vos enfants heureux, tout ceci sera mis en ligne sur le site de La Maison De L'Enfant.

catherinedumonteilkremer@yahoo.fr



A vos marques, prêts... ;-)))))

 

 

Catherine Dumonteil Kremer

Commenter cet article

Séverine Cadet-Letour 30/04/2010 14:07



Dans mon travail, je vois les enfants heureux quand ils peuvent librement suivre leur instinct dans ce qu'ils sont en train de créer ou d'utiliser
avec leurs mains. Je les sens heureux quand je les écoute, simplement, ou quand je joue avec eux, en entrant dans leur univers, en les suivant dedans, et non pas en leur imposant quoi que ce
soit...


Dans ma vie de maman : mon bébé est heureux quand je parle avec lui avec sourire et douceur, et que je le préviens de ce qui va se passer ou de ce
qu'on va faire. 


Il est content quand je lui présente le moment difficile du passage de body par la tête (non mais quelle idée de ne faire quasi que des bodys qui se passe par la tête dès 3 mois !) de manière
enjouée et en exprimant ma joie que cela se soit passée vite et qu'on ait réussit à en rire ensemble. Si malgré mes ménagements, il a eu peur et éprouve le besoin de pleurer, je le sens soulagée
quand je le laisse exprimer cela et que je lui caresse le visage ou le prends dans mes bras en comprenant ce qu'il vit, voire en le verbalisant, avec lui. Empathie...


Mon enfant est heureux quand j'arrive à répondre à ses besoins, que j'arrive à comprendre ce qu'il exprime et veut. Il aime quand je suis pleinement tournée vers lui quand je fais quelque chose
avec lui (et non pas en train de penser à 10 000 autres trucs qui font que je suis à moitié présente ! lol)


Mon enfant est content quand je nourris ses intérêts, quand j'accepte de le ballader dans la maison quand il en a marre d'être allongée à gigoter au sol. Il est heureux et très intéressé quand on
l'emmène se promener ou juste quand il est témoin des discussions quotidienne de la famille, ou quand il y a des invités. Il est très intrigué et regarde beaucoup quand nous allons en ville et en
forêt, avec le chant des oiseaux.


Il aime quand on lui caresse le dos, le masse un peu.


Souvenirs de mon enfance (je parle pour moi, même si je suis membre d'une fratrie !), parce que je pense que me relier à mon propre bonheur
d'enfance m'aide à accompagnr professionnellement les enfants et à être une meilleure maman : j'étais heureuse quand ma grand-mère me faisait des supers bons gâteaux, qu'elle me
montrait comment faire du canevas, tricoter. J'ai aimé que ma mère m'apprenne à faire du crochet? J'ai aimé et été heureuse que mes parents mettent à ma disposition un tourne disque simple
avec des 45 tours. J'ai pu danser danser et danser. Un véritable outils d'expression libre pour moi, un véritable outil de création et d'évasion. Une vraie bouffée d'oxygène dans les moments
difficiles aussi.


Tant de gratitude pour tout ça et aussi pour : j'étais heureuse de pouvoir dessiner librement en ayant à ma portée crayons et feuilles. Morceaux de tissus et aiguilles à coudre plus tard. J'étais
heureuse de pouvoir écrire des poèmes, de chanter. L'espace pour cela m'était offert. Je partageais ma chambre, mais j'avais mon petit coin dans la chambre. Et puis sinon, j'aimais jouer avec ma
soeur (on s'est quand même chamaillée aussi ! lol lol). Ado, j'ai eu ma chambre, alors mon espace d'expresion personnelle était encore plus vaste, et j'aimais pouvoir créer comme je voulais avec
plus d'intimité (j'avais une petite chîne hi-fi pour la musique !)


J'ai toujours aimé lire et voyager à travers les contes, les légendes, les romans. Ma mère a su nourri cela aussi... J'aimais qu'elle me propose de lire certains ouvrages, ou me laissent choisir
ce que je voulais lire. Mes parents ne m'ont jamais vraiment raconté d'histoire, mais j'étais heureuse, petite, qu'ils viennent chacun leur tour me souhaiter une bonne nuit avec un bisous et
quelques phrases, toujours plus ou moins les mêmes... J'aimais aussi quand ils prenait un peu de temps pour jouer avec nous.



laetitia 30/04/2010 13:49



Alors moi c'est en devenant maman que j'ai compris l'importance du respect de l'enfant, avant j'étais comme tou t le monde une fessée n'a jamais tué personne, mais aujourd'hui cela me parait
abérant de faire cet acte!


Aujuord'hui mon fils de 21mois, n'a rien recu, on discute c'est fatiguant de rabacher la meme chose pendant des semaines, mais on est dans un climat sans force, sans je suis maitre et
toi....  Voilà , je susi pôur des jouréne comme celel ci cra quand je repense à ce que j'ai pu entendre à la radio en début de semaine, je pense qu'il faut en aprler de plus en plus!


 



Anne 30/04/2010 13:47



Faire un tour de vélo après une journée de travail (qu'on passe ensemble, mais c'est pas pareil de se retrouver que tous les 2), on finit par aller chercher son père au métro et on rentre tous
ensemble.



laure 30/04/2010 12:58



ce qui rend mes enfants encore plus heureux c'est lorsque leurs parents sont heureux et là tout peut se produire dans notre petite famille. jeux dans le lit des parents, jardinage, une petite
fille de 5 ans qui veut pendant la pause repas de midi avant d'aller à l'école apprendre à nettoyer des vitres....et du coup le sol.....une journée sans violence qui  va se poursuivre
lontemps longtemps dans notre petite maison du bonheur.



Caroline 30/04/2010 12:52



 


Hier mes filles se sont fait plaisir à envoyer des batons au bord de mer, et à les récuperer quand les vagues les leur repousser !! suivi d'un pic nique ! Elles aiment et se sont tellement pleine
de vie et heureuse souvent que en faire la liste me prendrait trop temps ! merci pour tout, ce qui me rend heureuse c'est de vous lire et de trouver conseil quand je me sens pedu, et par la même
d'accompagner mes enfants, de partager avec eux mon temps et leur passion !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents