Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Élever son enfant autrement


L'énergie d'une mère est-elle renouvelable ???

Publié par Catherine Dumonteil Kremer sur 6 Octobre 2010, 22:00pm

Catégories : #Elever son enfant autrement

superMamanNEW-copie-1.jpg

 

Voilà une question qui me taraude depuis que j'ai des enfants... Et mes derniers articles n'ont rien arrangé, vous objectez parfois :" C'est bien beau tout ça mais on est crevé, on n'y arrive pas, on est déçue" !

Et vous vous demandez comment faire... Voici quelques pistes de réflexions...

Tout d'abord cessez de vouloir ressembler à la mère ci-dessus ! (Dorénavant sur ce blog Coco, illustrateur et papa sévira ;-)))

La supermaman qui essaie de tout accomplir parfaitement, en cela elle agit en fonction de son conditionnement féminin, elle rêve d'avoir plusieurs bras, quelle mère n'en rêve pas du reste... Si vous êtes épuisées commencez par traquer les tâches inutiles.

La chasse aux tâches inutiles

Qu'est-ce qui est inutile ??? Dans un premier temps, tout ce qui ne concerne pas les besoins de vos enfants, vos besoins, votre confort, votre énergie... Faites une liste... Tout ce qui vous prend de l'énergie sans rien donner en retour, faites le disparaître de votre emploi du temps jusqu'à nouvel ordre.

Ici : plus de repassage depuis ... une vingtaine d'année ;-)) Et l'entretien de la maison s'est toujours fait de manière plus ou moins chaotique, jusqu'à ce que flylady croise ma route ! Mais je n'en fais pas une religion non plus...Je n'ai pas de standards élevés concernant les repas, ça doit être vite fait etc.

Et puis, arrêtez de penser à ce que vous ne faites pas, que vous ne ferez pas, à ce que vont penser la voisine, les amies, le facteur, votre partenaire quand ils vont entrer chez vous...Ceci est source de tensions incroyables et nous pousse quelquefois à des actes désespérés comme passer nerveusement un coup de balai cinq minutes avant "qu'ils" arrivent...

 

Petits coups de main

Allez je vous propose une autre façon de voir.

Toute personne qui entre chez vous pourrait vous donner un coup de main, Non ?

Voici une petite anecdote : Nous invitons beaucoup de monde (mais d'une façon très particulière).

Un jour, j'ai eu un éclair de génie ;-) (et ça ne m'arrive pas si souvent) alors qu'un ami de mon compagnon me demadait s'il pouvait m'aider, et que je n'avais pas grand chose à lui confier, j'ai réfléchi et en un quart de seconde je me suis entendue lui proposer de me faire une vitre... Oui mes vitres à ce moment-là... étaient terriblement opaques...

Et bien il l'a fait, et en plus il était ravie de me rendre ce service... Bien entendu mon compagnon m'a trouvé gonflée. Mais bien sincèrement j'espère que vous exploiterez cette piste. Après tout nettoyer une vitre ce n'est pas grand chose, mais ça m'a beaucoup aidée, et notre ami était tout content... Alors la prochaine fois qu'on vous proposera un coup de main, réfléchissez-y à deux fois !


Votre sommeil

Vous dormez mal, interrompu par un bébé ou un bambin qui demande à têter, ou qui est malade, qui a peur, qui fait ses dents, c'est son rythme de vie pour l'instant, que sais-je ? Il se réveille et vous empêche de bénéficier de ce repos récupérateur dont vous auriez tant besoin. J'ai remarqué une chose pour moi même, compter le nombre de fois où mon bébé me sollicitait m'a surprise, inquiétée, puis j'ai commencé à devenir amère en tentant d'établir des comparaisons avec les autres parents (pourquoi ma fille se réveille-t-elle 20 fois par nuit à deux ans ??? Pourquoi moi ? Ils ont un bébé qui dort la nuit eux etc. Une litanie de victime commençait à s'enraciner...).

J'ai également arrêté de regarder mon réveil, ça me rendait chèvre ;-)))

En faisant cela je me focalisais sur mon mal être, j'anticipais sur l'épuisement ressenti la journée suivante :"je vais encore être crevée, comment je vais faire ?"

J'ai tenté de gérer le sommeil de mon premier enfant, de le régulariser, comme le disait pas mal de bouquins de cette époque-là, avec  ma troisième fille j'ai compris que c'était MON sommeil que je devais gérer.

Comment ??? J'ai expliqué ça dans "Elever son enfant autrement" nouvelle édition, quand j'ai entendu Isabelle Autissier parler de son sommeil en course... Bon sang mais c'était bien sûr ;-) Nous qui avions navigué en famille, pas de là à prendre des quarts, mais à lire mille récits de courses et de voyages en mer, si...

Alors si les marins pouvaient réguler leur sommeil, pourquoi nous parents n'y arriverions-nous pas ?

Du coup, j'ai ajouté pas mal d'éléments pratiques sur le sommeil dans mon livre...

En gros, posez vous, là n'importe ou, fermez les yeux, et profitez des 5, 10, 15 minutes que vous avez pour vous reposer... Faites le aussi souvent que possible. personnellement j'ai toujours préféré 15 minutes de sieste à 15 minutes de rangement, entretien de la maison, ou autre... Vous vous occupez de petits humains vous avez besoin de beaucoup d'énergie !!! Profitez de votre temps libre pour dormir ou pour...

 

Téléphoner

Coco il nous manque un téléphone sur ce dessin...

Oui téléphoner à vos amies, ça vous fait du bien, vous partagez le contenu de vos journées avec quelqu'un qui vous comprend parce qu'il vit la même chose que vous...  Le téléphone ne coûte plus des fortunes, alors profitez-en !!!

Participez à des groupes de parents, en live ou sur internet, vous vous ressourcerez en un clin d'oeil...

Qui peut comprendre ce que vous avez ressenti la dernière fois que vous êtes allés seule à la piscine avec vos trois enfants ?  Ou que vous avez simplement essayé de quitter le square en tentant vainement de ne pas vous faire remarquer alors que votre bambin insatisfait hurlait toute son insatisfaction, que le dernier voulait têter, et que l'aîné avait décidé de quitter l'endroit seul... L'avantage avec les amies, ou les pairs c'est que non seulement ils nous écoutent, ils nous comprennent, mais ils ont parfois de bonnes idées inspirantes. Et ils nous placent aussi dans un rôle d'écoutant, nous avons une utilité énorme pour eux... Et se sentir utile donne de l'énergie et du sens à nos vies...

 

Faites vous chouchouter

Ou masser, ou caliner, remplissez votre réservoir affectif de contacts physiques, c'est nourrissant, parfois réparateur.

Vous vous souvenez de l'article sur la fatigue ? Votre histoire passée vous prend beaucoup d'énergie, peut-être avez-vous besoin d'être maternée ? Par votre partenaire, vos amis, vous ne guérirez pas instantanément de vos blessures d'enfant, et pour le moment vous avez des besoins de ce côté-là....

 

Cessez de vous dévaloriser

Il parait qu'en France nous sommes les champions de l'autodénigrement, et ça aussi c'est énergétivore... Vous êtes parents, vous faites de votre mieux... Abandonnez le perfectionnisme c'est votre ennemi le plus sûr, le poison de votre existence, et en plus il a plutôt tendance à vous séparer des autres parents dont vous avez tellement besoin... Les gens ont besoin que vous soyez vous-mêmes avec votre vulnérabilité pour vivre de vraies relations avec vous...

 

Les commentaires sont obligatoires aujourd'hui :-)))

Partagez vos trucs pour vous sentir mieux... Astuces liées à l'organisation, au bien être, à l'optimisme, recettes rapides et savoureuses, idées, bric à brac en tout genre... Allez-y, je tenterai d'organiser tout ça sur une autre page...

 

A vos claviers !

 

Bonne journée ;-)

Catherine Dumonteil Kremer

 




Commenter cet article

Folivintage 06/02/2017 22:39

Et je rajouterais :"lachez prise et confiez des tâches aux hommes!"
En effet, en tant que femme de 36 ans, je suis surprise de voir combien mes amies s'entêtent à tout diriger car leurs hommes n'en sont soi- disant pas capables!
Oui, ils font peut- être moins bien; oui, ils n'ont jamais emmené le petit chez le médecin. Mais c'est souvent de notre faute! A force de vouloir tout diriger à notre manière, ou pour je ne sais quelle raison obscure, nous ne leur laissons/ imposons pas la place d'élever leurs enfants. Résultat: dix ans plus tard, messieurs ont pris l'habitude d'en faire moins côté éducation au quotidien, et c'est bien dommage! Quel modèle donnons- nous à nos enfants?
Alors laissons les hommes (mal) faire, ils apprendront, comme nous l'avons fait car ce n'est pas inné d'être parent.

Antsa 04/09/2015 10:39

Oh comme je me retrouve si bien dans cet article! Merci Catherine d'avoir partagé cela. J'ai 3 enfants également (3 garçons!!!), et je suis moi aussi souvent dépassée par les événements. La solution que j'ai trouvé c'est de faire participer mes enfants, mais de façon ludique: on fait du moment du ménage du samedi une activité familiale. On s'amuse à faire briller les vitres (faire pschitt avec le lave-vitre, ils adorent ça!), on met de la bonne musique et on danse en passant l'aspi (ils adorent aussi voir les petites choses disparaître au passage de l'aspirateur, c'est magique!), on fait un concours de celui qui fait les plus beaux pliages de linge ^^, on se met autour de la table et on fait des petits dés de légumes pour le déjeuner, etc...et ils en redemandent! Rien n'est jamais obligatoire, mais ils savent que lorsqu'ils participent, cela me fait plaisir, ils s'amusent et tout le monde est content ;).

Kiss caramélisés

Gayanée 09/08/2013 15:05


Moi, ce qui 'a beaucoup aidée, c'est de comprendre ce qu'est la fatigue (la physiologie de la fatigue, comment ça se passe concrètement dans le corps, d'où ça vient, et comment faire pour en
sortir) dans la vidéo "Fatigué(e) d'être fatigué(e)" sur ce site : http://vivrecru.org/fatigue-e-detre-fatigue-e (47 minutes)


Je mets le lien vers le résumé écrit de la vidéo : http://vivrecru.org/fatigue-e-detre-fatigue-e-resume-ecrit pour celles et ceux qui n'auraient pas le temps de regarder la vidéo


Depuis, je mange beaucoup (beaucoup!) plus de fruits/légumes (surtout en jus frais) et je sens que ça change la donne, lentement, en moi.

Amandine 14/10/2010 22:19



Merci Catherine ! Se sentir moin seule c'est réconfortant. De même que l'espoir est de mise ! Pour ma part, les choses ont beaucoup changé avec la mise en place d'une organisation (vous citiez
les flyladies) ça redonne la sensation d'avoir une emprise sur les choses, c'est déjà ça. J'ai en plus la chance de faire partie d'une association de parents qui essaient d'elever leurs enfants
"autrement" et whaou ça fait un bien fou de se rencontrer, d'échanger, de s'enrichir les uns les autres (comme vous le faites ici avec votre site). Bien s'entourer fait parti des secrets.


Merci à toutes pour vos commentaires.


Bonne nuit !


 



Cindy Garneau 12/10/2010 20:20



Bonjour Catherine!


"Les gens ont besoin que vous soyez vous-mêmes avec votre vulnérabilité pour vivre de vraies relations avec
vous..."


Wow!! Ça fait du bien de lire ça. Je veux m'en rappeler à chaque jour! Nos hommes sont bons pour nous le rappeler, à leur
façon, en râlant contre notre perfectionnisme, le plus souvent j'imagine. Et on ne les écoute probablement pas assez


Mes trucs? Hmm.. Jeune maman que je suis, je peine encore à les développer. Donc rien d'époustoufflant pour l'instant.
Peut-être sauf quand vient le moment où le sur-chaos règne depuis trop longtemps dans la maison et que je sens que je vais "pogner les nerfs", comme on dit chez moi, je m'assois, me ferme les
yeux et prends PLUSIEURS grandes respirations. La vie prend souvent une autre couleur après. Si ce n'est pas le cas, je me rasseois, me referme les yeux et ressspire encore...


Inspiramment vôtre!


Cindy


 



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents