Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Parentalité Positive au quotidien

Articles, idées, astuces de la pionnière de la parentalité positive en France, Catherine Dumonteil Kremer

Le père Noël- Parents Conscients extraits

illusion_1new.jpg

 

A propos des mensonges des parents

"...c'est trop dur de remettre en question une
"vérité" énoncée par les parents.
Je ne sais pas si je l'ai déjà raconté ici mais il y a quelques temps, mes
enfants et une copine de mon aînée allons ensemble voir Harry Potter. En
attendant le début du film, les deux grandes échangent à propos du mac do,
Agathe affirmant à son ami que nous n'y allons plus jamais, depuis si
longtemps d'ailleurs qu'on se demande si on a connu ça un jour !
et la copine (15 ans) de répondre aussitôt : "Et en plus, tu sais comment ils
font leurs steacks hachés ?" NOus attendions suspendues à ses lèvres ... "Eh
bien, ils prennent la vache, la vide de son sang, et ils mettent à la place
du sang de vers de terre..." Agathe en souriant a immédiatement répliqué "tu
ne penses pas qu'il t'a dit ça pour que tu ne manges plus de hamburger". Son
amie était plutôt sceptique.
Ce que disent les parents c'est parole d'évangile, alors n'en profitons pas
pour leur dire n'importe quoi, les enfants nous croient. ET c'est très dur de
revenir en arrière, même intellectuellement, il restera un malaise à propos
de ces mensonges dont on pourrait facilement déduire avec notre intelligence
qu'ils ne sont pas la réalité.
Quand j'étais enfant on m'avait raconté que si j'avalais des pépins, un arbre
pousserait dans mon ventre, je vous assure que j'avais peur, vraiment, estce
bien respectueux d'utiliser le mensonge pour aboutir à un résultat pareil !
Je lisais l'oeuvre de Zola à 10 ans , mais je croyais quand même qu'un arbre
pousserait si j'avalais les noyaux, mes parents me l'avaient dit... Alors ...
ET vous on vous en a raconté beaucoup des trucs de ce genre ? Pour moi, le
père Noel c'est un peu la même chose. ET les contes aussi, en tout cas les
contes d'andersen par exemple qui étaient à l'origine fait pour les
adultes... Je crois que ces lectures aussi m'ont fait faire bien des
cauchemars !

Catherine Dumonteil Kremer"

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Commenter cet article

bouc-bouc 25/11/2010 22:38



en tout cas quand l'autre jour mes petites voisines m'ont demandé comment il fallait faire pour que le père-noël passe, je me suis dit que le traumatisme venait plutot de ceux qui ne le laissent
pas entrer chez eux avec ses cadeaux par milliers!



Clotilde De Rivarola 31/10/2010 21:18



Et Zola par contre, ça ne vous a pas fait faire des cauchemars ?...;)



Simon Sandrine 30/10/2010 23:05



Ah! Le père Noël! Je m'en souviens comme si c'était hier! D'abord, on vous dit des mois avant "t'as intérêt à être sage sinon le PN t'apportera pas de cadeaux!" Et puis, le jour où LE cadeau
arrive, la déception peut être grande quand cela ne nous plait pas ou si peu...On vous dit qu'il passe par la cheminée et si vous dîtes qu'il n'y en a pas, on vous soutient mordicus que "si c'est
le petit truc là-haut sur le toit!" Vous grandissez et vous répliquez que "c'est pas possible parce que le truc est trop petit ou le PN trop gros"...ben là on répond qu'il passera par la porte
alors! Et vous êtes pris de frousse parce que ça veut dire que d'habitude les parents ferment toujours la porte à clef par pétoches et là, ils vont laisser ouvert??? Le pire c'est la révélation;
la grande soeur qui vous dit que de toute façon il n'existe pas, que c'est les parents! je me souviens du lieu exact, dans notre chambre, devant le placard...le monde s'est écroulé, je cours vers
ma mère et lui dis du haut de mes 6 ans "hein dit maman que c'est pas vrai et que le PN il existe?" Je ne me souviens pas de la réponse que j'ai reçue mais je me souviens encore de la trahison
que j'ai ressentie; mes parents me mentaient alors qu'on ne devait jamais mentir!!! Ce fut très fort! Alors depuis que nous avons des enfants, et malgré les commentaires plus ou moins
désobligeants, nous avons toujours dit que ce sont des histoires que l'on raconte aux enfants, que c'est une légende, que Noël est un moment de partage et pour démystifier la chose, raconter
comment se passe Noël dans les autres pays du monde est fort intéressant (cela peut être à des dates différentes, avec des personnages divers-sorcière, chameau, lutins...-).


Pour les autres histoires abracadabrantes, vous dire que pour faire un bébé, le papa ouvre la porte du ventre de la maman et met une petite graine et referme à clef vous laisse regarder votre
nombril un certain temps!!!


Voilà!



Valérie 30/10/2010 22:31



Et l'histoire de la petite souris !? Grotesque !



helene 30/10/2010 16:45



S'il vous plait ne mélangez pas tout!


Mettre dans le même sac le père Noël, les contes d'Andersen, et la vie réelle... ça n'a aucun sens! Les enfants savent très bien distinguer le réel de l'imginaire: Une maman qui part à l'hopital,
c'est réel, mentir sur une situation réelle est effectivement le plus mauvais service qu'on rend à son enfant, mais vous ne les ecoutez jamais faire leurs jeux "pour de faux"? "alors on dirait
que toi tu étais une fée et que tu transformais le méchant en dragon" Ils ont besoin d'un monde imaginaire pour y construire leurs histoires avec des gentils, des méchants, des fées, des
sorcières, des choses incroyables... Ils savent bien que c'est faux, comme ils savent au bout d'un certain age que le Père Noël, c'est un peu louche cette histoire, mais certains de nos gamins
ont encore envie d'y croire malgré tout... et envie de se construire leur petite histoire autour de ce personnage (pas bien méchant en plus!). Et il faudrait casser tout ça parce que "c'est pas
bien de mentir aux enfants"????


On dit bien: "arrête de croire au Père Noël" qui signifie la plupart du temps: "arrête de rêver", parce que nous, adultes on ne se permet plus de rêver...



Carine 30/10/2010 15:47



Je pense qu'en ce qui concerne les contes (tout comme le père Noël, qui peut aussi être présenté comme un conte ou une légende, ce qu'il est !), tout dépend de la manière dont on les présente car
il ne s'agit pas de dire qu'ils sont "vrais".


Chouette les paroles de Zut, j'aime bien ce groupe.


Gwen, les enfants ne sont pas obligés de te croire si tu leur impose ta vérité. On peut bien présenter un dragon, par exemple, comme un être mythique, les enfants peuvent choisir d'y croire !
Dans ce cas, leur répéter que c'est faux, c'est ne pas respecter leurs envies de croire à ce qu'ils ont envie, tout comme leur imposer la croyance du Père Noël n'est pas vraiment respectueuse si
elle n'émane pas de l'enfant. Dans ce cas, je me contenterai d'expliquer les faits, d'acheter/préparer les cadeaux ensemble, dire que tel cadeau reçu a été choisi avec amour par untel, tout en
laissant les enfants parler du Père Noël, raconter des histoires, etc.



gwen 30/10/2010 15:29



Bonjour,


mon ex-conjoint a toujours tenu à faire croire au père noel...


maintenant que nous sommes séparés, j'aimerai présenter Noel autrement à mes enfants...oui mais voilà...ils ont 5 et 3 ans 1/2, c'est bien ancré pour eux que le père noel passera et leur donnera
tout ce qu'ils veulent...


Alors quand je dis à mon fils, "tu ne pourras pas avoir ça pour Noel, c'est trop cher", il me répond "c'est pas grave c'est les lutins du père noel qui vont me le fabriquer..."


Comment faire? le mal est fait, c'est très dur



agnes 30/10/2010 11:40



ça me fait penser à une chanson de ZUT :


Mange tes épinards, ça rend costaud
Comme Popeye ou Zorro
Ouais c’est ça mon œil !
De la c'rise si t'avales le noyau
T'auras des branches dans l'dos
Ouais c’est ça mon œil !


Arrête de loucher, au premier courant d’air
Tu vas rester bloqué
Ouais c’est ça mon œil !
Et si dans ta bouche
y'a plein de gros mots
Ils s’chang’ront en crapauds
Ouais c’est ça mon œil !


Si tu dis jamais la vérité
Ton nez va s'allonger
Ouais c’est ça mon œil !
à force de rester collé aux jeux vidéo
Tu vas finir idiot
Ouais c’est ça mon œil !


Tu bouges tu t’agites, c’est sûr que t’as des vers
Viens j't'emmène chez le vétérinaire
Ouais c’est ça mon œil !
Finis donc ta soupe ou tu grandiras jamais
Pas plus grand qu'un pygmée
Ouais c’est ça mon œil !


C’est la chanson qui dit non,
Arrête un peu tes bobards
Dis nous donc la vérité,
C'est pas plus compliqué !
C’est la chanson qui dit nous,
On voudrait bien tout savoir
Faudrait peut être arrêter
De nous prendre pour des navets…


Un garçon ça pleure pas, tout le monde le sait
ça ne doit pas trembler Ouais c’est ça mon œil !
Une fille c’est délicat, toujours bien coiffée
Ça n’se salit jamais
Ouais c’est ça mon œil !


“ Les filles naissent dans les roses,
Les garçons dans les choux ”
Me disait ma nounou
Ouais c’est ça mon œil !


Si tu oublies de mettre ta dent de lait sous l’oreiller
Tu n’auras pas de monnaie
Ouais c’est ça mon œil !


(refrain)


C’est pas parce qu’on est pas grand
Qu’on n’est pas intelligent
C’est pas parce qu’on est petit
Qu’il faut nous prendre pour des radis


C’est pas parce qu’on est pas grand
Qu’on n’est pas intelligent
C’est pas parce qu’on est petit
Qu’il faut nous prendre pour des...
Euh… des salsifis ?


(refrain)


Si t’as pas été sage à la fin de l’année
Tu peux toujours espérer
T’auras rien dans tes souliers….
Ouais c’est ça mon œil !



Maryline 30/10/2010 09:46



à ce sujet j'ai une anecdote interessante qui m'a marquée, et qui a fais que j'ai choisi de ne pas mentir à mes enfants au sujet du pere noel.


L'été de mes 6 ans, ma mère a été hospitalisée alors enceinte de 6 mois. Pour ne pas m'inquieter à propos de l'état de santé de ma mère et de mon futur petit frère (et sur ce point je comprends
qu'il ai voulu me preserver), mon père m'a raconté qu'elle etait hospitalisé car le bébé avait le hoquet, ce qui etait tres frequent et absolument anodin. J'ai su des années plus tard que non ça
n'etait pas pour cela mais pour une raison plus grave... laquelle?? je n'en sais rien! je suis incapable de m'en souvenir! pourtant de nombreuses fois (et on a souvent abordé le sujet lorsque
j'etais moi-meme enceinte) ma mère m'a raconté cette hospitalisation qui finalement c'est tres bien terminée mais non, impossible je n'imprime pas la vraie raison! je l'oublie à chaque fois et
encore ce matin je suis incapable de vous la donner, je reste sur le souvenir du hoquet! :-).


mon exemple n'est pas du tout pour accuser mes parents d'avoir fais une telle chose mais bien pour montrer à quel point la parole des parents peut nous marquer au fer rouge!


Merci pour ce precieux blog Catherine....



sandrine 30/10/2010 08:45



ce qui est sidérant, c'est que ces mêmes contes sont lus & étudiés dès le plus jeune âge à l'école sous prétexte qu'ils sont fondateurs pour les enfants !!!


Ils sont même peints dans le hall- & classés !-dans l'école maternelle de ma fille ! ^