Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Parentalité Positive au quotidien

Articles, idées, astuces de la pionnière de la parentalité positive en France, Catherine Dumonteil Kremer

Mode d'emploi pour réaliser ses rêves :-)

http://joekrapov.free.fr/public/0902/scintillements_venitiens.jpg

Aujourd’hui c’est le réveillon, je m’apprête à partir à Marseille où chaque année je fête Noël en famille. Et j’adore ça. Toute la famille réunie, ma mère qui se met en quatre pour décorer la maison, l’arbre, la crêche, c’est quelque chose de tout à fait magique.

En plus j’adore faire des cadeaux et cette année j’ai été très inspirée pour tout le monde…

Alors j’ai hâte ! Hâte de parcourir les deux cents kms qui me séparent de la cité phocéenne, et de retrouver cette vue sur la mer qui me coupe le souffle quand j’arrive par l’autoroute du littoral !

Mais venons-en au thème de cet article, qui en jette vraiment vous ne trouvez pas  ? Eh bien ça va être l’occasion pour moi de faire le point sur le père Noel… Oui je sais, j’ai déjà écrit mille choses sur cette légende amusante…  Mais ce matin m’est venue une question que je trouve intéressante (mais je suis peut-être la seule ) Le fait d’avoir cru au père Noel nous prédisposerait-il à concrétiser nos rêves ? Si vous avez le temps d’y penser maintenant, demain ou plus tard, la réponse pourrait peut-être vous conduire à voir les rêves autrement…

Je répondrai par la négative, j’explique pourquoi. Mes parents sont d’une génération qui a vécu la guerre, et je crois qu’ayant beaucoup manqué d’absolument tout, ils ont trouvé merveilleuse cette légende où une personne comble les souhaits des enfants de la famille. Le contraste était tellement saisissant avec ce qu’ils avaient vécu ! Pour diverses raisons, cela n’a pas marché pour moi, j’y ai cru pour leur faire plaisir, ça semblait si important pour eux !

Quel rapport avec la question du rêve… Pour moi aucun, car j’avais des rêves étant enfant et adolescente, mais on m’a toujours opposé un « on ne fait pas toujours ce que l’on veut dans la vie.’, « il y a tellement de candidats et si peu d’élus, il ne faut quand même pas rêver. » ou bien encore « Tu crois encore au père Noel ? »

Eh oui, il y a une période de la vie ou « croire au père Noel » signifie qu’on a des illusions qu’il faut abandonner.

Il arrive parfois que l’on se trompe aussi sur la façon de réaliser ses rêves car le père Noel apporte des cadeaux. Et ma foi, on n’a rien à faire d’autre qu’à attendre et à rêver au bonhomme auquel on voue une gratitude importante qui finalement n'atterrit dans le cœur de personne.

Un rêve qui se concrétise peut-être, chaque année, le même jour. Mais nos enfants y apprennent-ils comment réaliser les leurs ?

Voici la méthode de ma dernière fille qui a eu des rêves qui se sont souvent réalisés depuis le plus jeune âge (et qui n'a jamais cru au père Noel) :

Croire en soi c’est la base. Croire qu’on peut le faire, c’est possible, qu’on peut y arriver. Ça demande de la confiance en soi, de l’estime de soi. (Pour un enfant ça peut être assez facile, mais pour un adulte il peut y avoir pas mal de travail à faire pour y arriver…)

Croire que c’est possible. Cela pousse à l’action…

Mettre de l’énergie dans ce merveilleux projet qu’est le rêve. Ça signifie en parler, dessiner, en rêver, y penser, écrire, décrire, bref y passer du temps.

Profitez du soutien des autres (c’est le moment de fuir ceux qui attribue votre rêve à une chimère semblable à une croyance au père Noel )

S’informer, et trouver des personnes qui ont eu le même rêve que vous, ou qui ont le même rêve que vous

Et toujours mettre en œuvre en tâche de fond les points 1, 2, et 3

C’est là que la vraie magie entre en action : On se rend compte que mettre de l’énergie dans ce qui devient un projet déclenche tout un tas d’événements, de rencontres, etc.

Et puis,  le rêve se réalise, ou bien il a mûrit et est supplanté par un autre… En tout cas on est content et on le dit 

Conclusion on est ravie, on croit de plus en plus en soi et aux autres, car ils sont une source de soutien, de réconfort et d’inspiration.

Et on se met à soutenir ceux qui veulent réaliser leur rêve, il y a peu de tâches aussi importante et gratifiante !

Car le monde a besoin de personnes joyeuses qui vivent pleinement leur passion !

Si vous voulez en savoir plus, je vous renvoie au livre « L’adolescence autrement » qui  évoque ce sujet pour les jeunes mais aussi pour les adultes !!!

Voilà, c’était mon cadeau de Noel pour vous… J’en profite pour vous dire que depuis quelques semaines je porte à mon poignet une petite médaille sur laquelle est gravée « Merci » elle m’aide à penser à tout ce qui va bien dans ma vie, et ça aussi c’est du carburant efficace, pour faire de mes rêves une réalité !

Joyeux Noel, bonne année !

Et merci la vie 

Catherine Dumonteil Kremer

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Commenter cet article

zebrette 25/06/2013 10:11


Bonjour!


pour mon expérience personnelle, je me souviens avoir annoncer de façon insolente, déçue et presque écoeurée à mes parents que de toute façon, le Pere Noel n'existe pas...et c'est vrai que par la
suite, je n'ai jalmais cru en moi, on m'a toujours "cassé" mes r^ves, et oui, on ne r^ve pas dans ma famille! mais moi, j'atais une r^veuse, et j'essaie de faire que mes enfants r^vent...parce
que c'est chouette les r^ves!

Jenufa 26/01/2013 05:39


C est un peu tard mais:


 


http://www.youtube.com/watch?v=Oos7tkWrKyY


 


 

jenufa 29/12/2012 14:13


Désolée de grogner.
Pour me fair pardonner:


http://www.youtube.com/watch?v=58F4SZc37sA


 


 


 

Jenufa 27/12/2012 19:16


Euh ce serait bien de faire des sites avec un ton plus militant.
J'ai des SEGPA!


Je vis l'horreur en live.

Jenufa 24/12/2012 20:51


Non ce que je veux dire, c'est que dans le domaine artistique ça fait du dégat!


Et on a pas besoin de ça quand on est face à des segpa!

Jenufa 24/12/2012 13:24


Le truc des:


beaucoup d'appelés peu d'élus (c'est une idéologie épouvantable, je la HAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIISSSSSSSSSSSSSSSSSSSS) cette idéologie est la jumelle de misère de l'absence de prise en compte des
besoins humains.


 

Catherine Dumonteil Kremer 24/12/2012 15:34



:-))



O. dans la lune 24/12/2012 13:13


Merci pour ce partage.
Tu sais c'est rigolo parce que j'ai réalisé à peine plus tard qu'hier soir qu'il m'a fallu attendre d'avoir presque 40 ans pour comprendre qu'on peut tout faire de sa vie, qu'il suffit d'y croire
et de se lancer. Enfin à peu de choses près ce que tu dis dans ton article.


Et j'étais un peu triste de réaliser qu'une grosse partie de mes rêves sont restés à l'état de rêves simplement parce que je n'avais pas cette toute petite dose de maturité en plus. Celle dans
laquelle on se dit qu'on n'a après tout rien à perdre à vivre sa vie à fond !


Heureusement qu'il me reste environ autant de temps devant moi pour réaliser la suite ! ^^


Je te souhaite un très joyeux Noël.

Catherine Dumonteil Kremer 24/12/2012 15:33



Oui, il te reste plein de temps :-)) 


Merci et toi aussi !



natacha 24/12/2012 09:52


Merci pour ce cadeau de Noêl, je te souhaite plein de Peps! pour continuer le soutien aux chanceux parents qui te rencontrent! Belles fêtes à tous!

Catherine Dumonteil Kremer 24/12/2012 10:53



Merci !



sandrine 24/12/2012 09:20


Moi qui suis arrivée hier chez mes parents et pour la première fois sans mes filles, replongée dans un schéma familial pesant malgré tout l'amour que nous nous portons, ben lire cet article me
fait du bien et m'émeut Catherine. Je vais tâcher de m'en inspirer dans ma vie quotidienne avec mes filles, histoire de leur faire un joli cadeau de Noël ;) je t'embrasse tendrement et te
souhaite de joyeuses fêtes en famille

Catherine Dumonteil Kremer 24/12/2012 09:26



Merci plein de bises à toi !